Foire aux questions
 
 
Le travail du samedi est-il soumis à autorisation ?
Selon l'art. 1 al. 4 let. d Annexe 18 CN, sauf cas de dérogations, les chantiers et ateliers sont fermés le samedi et le dimanche, durant le pont de fin d?année, les jours fériés ainsi que le 1er mai et les vendredis de l'Ascension et du Jeûne Genevois.
Vous devez donc établir une annonce de dérogation à l'horaire de  travail pour pouvoir être en activité le samedi (voir onglet « formulaires »).
 
 
J'ai envoyé à la CPGO une annonce de dérogation à l'horaire de travail pour des travaux effectués de nuit, du dimanche ou durant un jour férié et je n'ai actuellement pas encore reçu de réponse. A qui dois-je m'adresser ?
L'Office cantonal de l'inspection et des relations du travail et l'Inspection des chantiers rentrent en matière concernant le travail de nuit, du dimanche et des jours fériés. Vous pouvez contacter le Service de l'Inspection des chantiers, au 022.546.64.80, pour vous renseigner sur le traitement de votre demande.
 
 
En tant qu'employeur, ai-je l'obligation d'établir un contrat de travail ?
Selon l'art. 330b du Code des obligations suisse (CO ; RS 220), lorsque les rapports de travail ont été convenus pour une durée indéterminée ou pour plus d'un mois, l'employeur a l'obligation d?informer le travailleur par écrit, au plus tard un mois après le début de ces rapports, sur les points essentiels du contrat de travail, à savoir :
  • le nom des parties
  • la date du début du rapport de travail
  • la fonction du travailleur
  • le salaire et les éventuels suppléments salariaux
  • la durée hebdomadaire de travail.
Toute modification doit se faire par écrit au plus tard un mois après qu'elle a pris effet.
Un contrat écrit est également obligatoire pour tout engagement à temps partiel. Il devra alors préciser la part exacte à effectuer de la durée annuelle du travail en indiquant le taux d'occupation en % ainsi que le nombre d'heures de travail que cela représente sur l'année (art. 23 . 3 CN).
 
 
Quelle est la durée du temps d'essai ?
Selon l'art. 18 al. 1 CN, un temps d'essai de deux mois est convenu à partir de la date de la prise d'emploi pour les travailleurs engagés pour la première fois dans l'entreprise. Le temps d'essai peut par la suite être prolongé d?un mois au maximum par accord écrit. Une fois le temps d'essai arrivé à son terme, le contrat est considéré comme conclu pour une durée indéterminée, sauf clause contractuelle contraire. 
 
 
Quels sont les salaires minimum à appliquer dans le Secteur principal de la construction à Genève ?
Vous trouverez la réponse dans le document 'Classe de salaire et qualification des travailleurs' sous DIRECTIVES CPGO.